>> Site Internet des Anciens du Lycée Blaise Pascal de Danang - Viet Nam


Poèmes

Ce N’est Plus la Terre de Mon Grand-Père


.

En 2060’

Ce n’est plus la Terre de mon grand-père

Tu n’es plus la Terre de mon grand-père

Toi qui étais si belle avec une peau si verte

Aujourd’hui tu jaunis et tu deviens déserte

Tu n’es plus la Terre de mon grand-père

Toi qui avais un sang tout bleu, tout doux

Toi dont ciel et nuage toujours étaient jaloux

Aujourd’hui tu noircis, de toi s’en va la vie

Tu n’es plus la Terre de mon grand-père

Toi qui nourrissais la faune et la flore de ta chair

(Qui) abritais des peuples qui t’appelaient chère Mère

Mais qui meurent aujourd’hui de faim et de misère

Quelque part au loin, la mer porte-t-elle encore dans son sein des enfants dauphins ?

Ou oublie-t-elle déjà leurs aventures sans fin, asphyxiées par les îles de détritus urbains ?

Là haut au Pôle Nord, jouent-ils toujours les ours et les pingouins ?

Ou s’endorment-ils sans hiver, le ventre noué par la faim ?

Toi la Terre des Hommes d’autrefois

Tu es toujours là et pourtant on te perd déjà...

Grand-père tu vivais en l’an 2000

Tu respirais de l’air sain, tu mangeais du bon pain

Tu prenais un grand bain chaque matin

Tu menais une vie sans songer à demain

Tu laissais l’eau couler de ton robinet, parfois pour rien

Une forêt brûlée, une espèce éteinte,

Tout cela ne t’inquiétait point

Grand-père, si tu vivais encore, tu déplorerais bien ce passé dont résulte cet avenir damné

Où l’on voit l’eau se raréfier

Au point que l’homme n’a plus de larmes pour le pleurer

Rien que des corps séchés, des âmes déboussolées

Des visages écrasés par des ultra-violets sous la couche d’ozone trouée

Des poumons qui engouffrent de l’air…empoisonné

Des oiseaux mazoutés, des rivières asséchées...

Vois-tu alors cette vérité, cher grand-père ?

Des trésors de la Terre, votre génération, vous n’avez rien laissé.

.

Nguyễn Hà Nhật An và Đinh Quốc Khánh (Sài Gòn-2010)
Premier Prix IDECAF 2010

.

.

.

.

.